Pologne : le possible retrait de la Convention d’Istanbul menace les droits des femmes

Chantal Baoutelman, Toutes nos autrices
La marche des femmes polonaises le 24 juillet, à Varsovie © Daniel Grodziński/Grodziński Fotografia

Les milliers de Polonais·es descendu·es dans les rues le 24 juillet ont gagné la première manche : du temps pour une procédure en bonne et due forme. En effet, le Premier ministre Mateusz Morawiecki a réaffirmé, le 30 juillet, le possible retrait de la Pologne du traité d’Istanbul, texte garde-fou contre les violences faites aux femmes. Mais c’est au tribunal constitutionnel que revient désormais le dossier. Les militantes et les organisations pour les droits des femmes ne comptent pas en rester là.

L’article de Chantal Baoutelman est à lire sur le site web de Causette, juste ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s