La Covid-19 n’aura pas la peau du maquillage

Elsa Gambin

Depuis que nous passons davantage de temps chez nous, privés de vie sociale, le maquillage a t-il perdu toute utilité ?

User des pinceaux et de l’ombre à paupières pour aller travailler dans la pièce d’à-côté ? Une aberration, pour quelques un.e.s, qui ont rangé poudre et blush au fond d’un tiroir. Un petit plaisir individuel pour d’autres, qui oscillent entre le rituel et la créativité…

La suite de l’article d’Elsa Gambin est à lire sur le site de Marie-Claire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s