«J’ai peur que les Libanais se montent les uns contre les autres»

Clotilde Bigot, Toutes nos autrices
Lors d’une manifestation à Beyrouth, samedi. Photo Myriam Boulos

Le week-end a de nouveau donné lieu à une flambée de violences à Beyrouth, faisant ressurgir le spectre de la guerre civile. Un climat tendu et voué à durer, selon les personnes mobilisées.

L’article de Clotilde Bigot est à lire dans Libération.

«C’est fini, je veux quitter le Liban, il n’y a plus rien ici»

Clotilde Bigot, Toutes nos autrices
La moitié de la capitale libanaise a été endommagée par l’explosion, mardi, de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium. Photo Myriam Boulos pour Libération

Plus de 135 morts, une centaine de disparus, 4 000 blessés et quelque 300 000 personnes privées de domicile. Au lendemain de la violente explosion qui a ravagé la moitié de la capitale, les Libanais croisés dans les rues dévastées de Beyrouth étaient sous le choc.

L’article de Clotilde Bigot pour Libération est à retrouver juste ici.